AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 standing right there for you. (eva)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Diego Ramirez
slowly sinking, wasting
crumbling like pastries



arrivée en ville : 03/12/2016
messages : 304

book of my life
disponibilité: (★★★★★☆)
contacts:

MessageSujet: standing right there for you. (eva)   Sam 28 Jan - 0:28


— when i came out you were standing smiling, you took my hand and you hold it still, can you hear the laugh of lovers —

c'était elle qui l'avait contacté en premier. elle lui avait envoyé un message, qui avait, dès qu'il l'avait ouvert, ensoleillé la journée du trentenaire en moins de deux. il avait encore du mal à croire les réactions qu'il pouvait avoir face à la jeune brune. lorsqu'elle voulait le voir ou qu'elle l'appelait, il se sentait comme un gosse de quinze ans à nouveau. il souriait, répondait présent dans la minute, et était à deux doigts de sauter de joie. peu convainquant, pour un homme de son âge. lui qui avait refusé de tomber amoureux depuis plus d'un an, la petite brune et son sourire si naturel avait pourtant réussi à briser son coeur de glace, et à le faire revenir à peu près à la normale. diego n'était pas amoureux, du moins il l'espérait ne pas l'être, pas pour l'instant. mais il n'y avait aucune fille qui aurait pu arriver à la cheville d'eva, si on le lui demandait. elle était différente, différente des autres filles qu'il fréquentait, différente de lui, même. alors il était là, debout dans le parc, seul en plein milieu de la nuit, à l'attendre. elle lui avait dit qu'elle se libèrerait pour le rejoindre, alors il s'était dépêché de s'habiller et de se passer un coup de peigne avant de se rendre dans le petit parc de marlott, tellement plus calme après la tombée de la nuit. il fini par apercevoir une petite silhouette entre deux arbres, qui se dirigeait vers lui, et son sourire s'agrandit alors automatiquement. — j'ai presque cru que tu avais changé d'avis, lâcha-t-il un petit sourire amusé au visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


arrivée en ville : 27/01/2017
messages : 23

MessageSujet: Re: standing right there for you. (eva)   Sam 28 Jan - 10:32



— when i came out you were standing smiling, you took my hand and you hold it still, can you hear the laugh of lovers —

Eva n’avait jamais été une adepte du téléphone, à l’avoir comme le prolongement de sa main mais lorsqu’il était question de répondre aux messages qu’ils s’envoyaient, Diego et elle, Eva était soudainement bien plus rapide qu’en temps normal. Ce soir-là, s’ennuyant ferme dans un repas interminablement long avec des élus locaux dont son père espérait bien pouvoir décrocher des interviews exclusives, Eva proposa à Diego de se retrouver, lui permettant ainsi de s’échapper. Elle prétexta une migraine pour pouvoir s’échapper de sa chambre. A vingt-quatre ans, c’était malheureux mais ainsi, elle était obligée de mentir à ses parents pour faire bonne figure devant leurs invités. Elle verrouilla sa porte puis sortit par le balcon donnant sur le jardin, de sa chambre, discrètement. Elle avait conservé sa robe de travail, une coupe droite, des plus basiques, mais avait troqué ses escarpins contre des tennis, plus confortables pour marcher dans le parc avec l’espagnol. Elle fit au plus vite pour rejoindre le parc du centre-ville où ils s’étaient rencontrés, un matin. Aussitôt, son regard avait été captivé par la peau naturellement halée de Diego, son sourire et son charisme affolant. Voyant l’heure défilée et le retard s’accumuler, Eva pressa le pas et finalement, lorsqu’elle arriva à hauteur de Diego, celui-ci en alla de sa petite plaisanterie. Eva leva les yeux au ciel, théâtralement, en plaisantant. « C’est toi qui était trop en avance, nuance », répliqua la jeune femme en se hissant sur la pointe des pieds pour faire la bise au trentenaire même si au fond, elle mourrait d’envie de l’embrasser. « Si tu n’es pas plus aimable avec moi, je vais faire demi-tour, tu sais » dit-elle avec un grand sourire malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Diego Ramirez
slowly sinking, wasting
crumbling like pastries



arrivée en ville : 03/12/2016
messages : 304

book of my life
disponibilité: (★★★★★☆)
contacts:

MessageSujet: Re: standing right there for you. (eva)   Sam 28 Jan - 11:19


— when i came out you were standing smiling, you took my hand and you hold it still, can you hear the laugh of lovers —

le temps lui paraissait étrangement long, seul dans ce parc qu'il avait pourtant l'habitude de fréquenter, lorsqu'il avait besoin de calme pour dessiner de nouveaux croquis pour ses robes, et qu'il en avait marre de la maison dans laquelle il vivait. c'est avec un grand sourire qu'il accueilli donc alors qu'elle s'approchait de lui pour le saluer. il lui fit la bise, sa main se plaçant automatiquement dans le creux de son dos avant de se retirer, venant s'enfouir à nouveau dans ses poche. il en profita rapidement pour détailler du regard la jeune brune, qui avait plus de dix ans de moins que lui. il adorait son côté innocent et son petit sourire taquin, toujours prête à gentiment le charrier, leur façon à eux de flirter sans qu'il ne se passe rien pour autant, ou du moins pour l'instant. — tu oserais me laisser seul alors que je viens de te sauver d'un repas abominable ? il la fixa avec un petit sourire au coin des lèvres, sourire qui n'était pas prêt de quitter son visage, maintenant qu'elle était avec lui et qu'il pouvait enfin oublier ses problèmes et profiter quelques temps de la présence de la jeune femme. il observa attentivement sa tenue, souriant un peu plus en voyant les tennis qu'elle portait avec une robe pourtant faites pour des talons. en tant normal, il aurait sûrement râlé, et crier au manque de goût. mais sur elle, ce n'était pas choquant. c'était même vraiment beau. quoi qu'elle puisse porter, il était toujours autant sous le charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


arrivée en ville : 27/01/2017
messages : 23

MessageSujet: Re: standing right there for you. (eva)   Sam 28 Jan - 12:19



— when i came out you were standing smiling, you took my hand and you hold it still, can you hear the laugh of lovers —

Entre eux, c’était ainsi. Ils allaient de taquineries en vacheries (aimables et toujours courtoises) mais l’on sentait bien que c’était au-delà de l’amical, ce qu’ils tissaient. Certains sourires ou regards d’Eva, du moins, ne trompaient pas. Parfois, elle le bouffait littéralement du regard. Diego hantait ses rêves et autant dire que malgré son innocence, ils ne l’étaient pas tous. Puis, il suffisait qu’il pose son regard sur elle pour qu’elle s’enflamme. « Le tiramisu du dessert n’est pas abominable, lui » plaisanta la jeune femme tout en se mettant à marcher, d’un pas lent, aux côtés de Diego. Sans ses habituels talons, Eva était bien plus petite que lui, en plus d’être, de dix ans sa benjamine. Toutefois, lorsqu’elle passait du temps avec lui, elle ne sentait pas leur différence d’âge et elle espérait que cela soit réciproque. Elle ne voulait pas qu’il la considère comme une gamine et qu’elle soit possiblement dans la friendzone. Ce n’était plus ce qu’elle cherchait, Eva. Elle désirait plus. Elle voulait que son premier amour, ce soit lui. Eva inspira profondément. A ses côtés, elle se sentait paisible et calme. Elle n’avait pas besoin de faire semblant d’être quelqu’un d’autre, comme elle le faisait en permanence pour respecter l’image tant désirée de ses parents. « Ta semaine était palpitante ? », s’enquit-elle curieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Diego Ramirez
slowly sinking, wasting
crumbling like pastries



arrivée en ville : 03/12/2016
messages : 304

book of my life
disponibilité: (★★★★★☆)
contacts:

MessageSujet: Re: standing right there for you. (eva)   Dim 29 Jan - 1:00


— when i came out you were standing smiling, you took my hand and you hold it still, can you hear the laugh of lovers —

il se mit à marcher à côté d'elle, lentement, ses yeux ne quittant que très peu le visage de la jeune femme qu'il contemplait toujours comme s'il la voyait pour la première fois. plus il la regardait, plus il la trouvait belle. une beauté naturelle, rare de nos jours, qui ne se manifestait pas par de grands yeux maquillés ou un rouge à lèvre pétard pour faire ressortir ses lèvres. non, elle était tout ce qu'il y avait de plus naturel, le genre de femme qu'il appréciait. elle était discrète, il pouvait le deviner rien qu'à sa manière d'être, et il s'étonnait toujours autant que la conversation se soit fait si naturellement et facilement, le jour où ils s'étaient rencontrés. il l'imaginait plutôt eva baisser la tête lorsqu'un inconnu la regarde, mais ça n'avait pas été le cas. pas avec lui, en tout cas. ses mains toujours enfouies dans ses poches, il devait se faire violence pour ne pas prendre la sienne, alors qu'ils marchaient côte à côte, relativement proches. il n'était pas du genre patient avec les femmes, en général. il voulait tout, tout de suite. il avait prit l'habitude qu'on lui donne tout. mais eva était différente, et il le savait bien. il voulait la courtiser, lui plaire sans avoir à en faire trop, et surtout, ne pas faire d'elle une fille de plus sur la liste, qu'il aurait suivi pour une nuit avant de disparaitre au levé du jour. il voulait tout, sauf ça. — palpitante ? je crois que je ne connais plus vraiment ce mot, en fait. un petit sourire amusé au visage, il repensa rapidement à sa semaine, dont les seuls moments vraiment intéressants avaient été ceux où ils avaient pu se voir, dans le dos de la famille de la jeune femme, comme si elle avait encore besoin de se cacher pour voir des garçons. — parle-moi de la tienne, plutôt. quoi de nouveau chez les leonberg ? diego n'avait jamais rencontré les parents ou le reste de la famille de la jeune femme. il n'y avait aucune raison pour que ce soit le cas, de toute façon. il les connaissait simplement par les descriptions souvent peu avantageuses que la brunette lui faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


arrivée en ville : 27/01/2017
messages : 23

MessageSujet: Re: standing right there for you. (eva)   Mar 31 Jan - 18:16



— when i came out you were standing smiling, you took my hand and you hold it still, can you hear the laugh of lovers —

Le cœur d’Eva se pinça alors que Diego prétendait que sa vie n’avait rien de palpitante, d’amusante. Elle se mordit la lèvre inférieure. Comment pouvait-on s’ennuyer à la fleur de l’âge, à la trentaine ? Quoi qu’elle était mal placée, étouffée dans l’image qu’elle devait renvoyer aux mondains qui l’entouraient sans cesse. Bouffée par son passé, par ses peurs et sa timidité, Eva s’excluait elle-même de la société. Diego lui retourna sa question. D’abord, la jeune femme haussa des épaules. Ce n’était pas génial d’être une Leonberg ; cela impliquait sans cesse d’être bien, toujours droite et surtout, aucun écart n’était permis. Elle passait ses journées à courir partout pour servir son père, dont elle était l’assistante, et le soir, c’était reproche sur reproche sur la société d’aujourd’hui et ce qui était différent d’eux. Sa famille puait le racisme mais jamais elle n’avait osé l’avouer à l’espagnol. « Oh tu sais, rien de neuf, que de l’ancien … malheureusement », dit-elle sur le ton de la plaisanterie. Au fond, Eva était usée de devoir se cacher pour sortir le soir alors qu’elle était majeure depuis plusieurs années. « Un jour, ils comprendront peut-être que j’ai vingt-quatre ans ». Plus elle côtoyait Diego, plus elle détestait son jeune âge même si leur dix ans d’écart ne se faisaient nullement sentir, du moins à ses yeux. « Je ne sais pas comment m’imposer » finit-elle par admettre en détournant le regard, gênée d’avouer ses faiblesses. Finalement, Eva trouvait qu’elle n’avait aucun caractère, qu’elle était terriblement fade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Diego Ramirez
slowly sinking, wasting
crumbling like pastries



arrivée en ville : 03/12/2016
messages : 304

book of my life
disponibilité: (★★★★★☆)
contacts:

MessageSujet: Re: standing right there for you. (eva)   Mar 31 Jan - 19:23


— when i came out you were standing smiling, you took my hand and you hold it still, can you hear the laugh of lovers —

diego aimait être avec eva, et il aimait l'entendre parler d'elle et de sa vie. il ne s'en lassait pas, à vrai dire. elle lui parlait de son travail, de ses problèmes chez elle, et à chaque information de plus, il la trouvait de plus en plus intéressante. elle n'avait pas une vie folle, après tout ce n'était sûrement le cas de personne dans ce petit village. mais ce qu'elle lui disait avait toujours tendance à le sortir de sa routine monotone, la vie d'un homme trentenaire et célibataire. il l'écoutait toujours attentivement, comme s'il pouvait en apprendre plus sur elle dans le chaque mot qu'elle prononçait, et passait la plupart de son temps à l'observer par la même occasion, profitant du peu de temps où ils se voyaient pour admirer son visage. — vingt-quatre ans, dit-il avec un léger rire, toujours autant amusé par leur différence d'âge, qui ne le dérangeait pas vraiment. lorsqu'elle parlait de son âge, il avait l'impression que ça remontait à longtemps, beaucoup trop longtemps, pour lui.  — je me rappelle plus vraiment comme j'étais, à vingt-quatre ans. il savait bien qu'en disant ça, on aurait dit qu'il avait la cinquantaine bien passé, ce qui n'était absolument pas le cas. diego avait tendance à ne pas réaliser la chance qu'il avait de n'avoir que trente-six ans. — s'ils te considèrent comme une enfant, agis comme tel. il la regarda à nouveau, un air sérieux sur le visage. — je me rappelle que les gosses de mon quartier à almeria faisaient exprès de faire exactement le contraire de ce que leurs parents auraient voulu. il haussa les épaules, peu convaincu par sa proposition, même s'il essayait vraiment d'aider la jolie brune. lui n'avait jamais eu de problèmes avec ses parents. il ne connaissait pas ou à peine son père, et il avait toujours été incroyablement proche de sa mère, avant qu'elle ne meure. une facilité, pour lui, qui lui rendait la tâche difficile lorsqu'il essayait de trouver comment aider eva avec ses problèmes familiaux. il savait pourtant que ses parents n'avaient pas l'air commodes, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: standing right there for you. (eva)   

Revenir en haut Aller en bas
 
standing right there for you. (eva)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Last Man Standing Match
» Couple à la KOF // John Cena Vs ??? // Last Man Standing // ++
» [Fini] I wish you were standing by my side tonight when the sky is burning [with Taylor L.]
» Stop standing there {Kate}
» AHL Standing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNTIL DAYBREAK. :: [MARLOTT, UK] :: down town :: princess margaret memorial playground-
Sauter vers: